Logement social : Il est urgent d’agir!

Le NPD demande au gouvernement libéral de renouveler les subventions fédérales avant le 1er janvier

À quelques jours de la fin de plusieurs ententes entre le gouvernement fédéral et les fournisseurs de logements sociaux et coopératifs, le NPD demande au gouvernement libéral de respecter ses engagements en renouvelant les subventions qui viendront à échéance à la fin de l’année.

« Le gouvernement libéral doit agir rapidement. Sans engagement de sa part, des milliers de foyers pourraient être affectés par des hausses de loyers significatives d’ici quelques jours. Certaines personnes pourraient se retrouver à la rue, a déclaré la porte-parole du NPD en matière de logement, Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga). Il est minuit moins une pour des milliers de familles partout pays, l’heure est venue d’agir. »

Les ententes à long terme entre la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) et les fournisseurs touchent plus de 620 000 logements sociaux partout au pays. Si le renouvellement des subventions fédérales ne se confirme pas, ce seront plus de 25 000 ménages qui seront touchés, dont 5200 au Québec.

Bien que les libéraux se soient engagés à reconduire des ententes lors la campagne électorale, le gouvernement n’a pas voulu confirmer ses intentions ou fournir d’échéancier lorsqu’il a été questionné à la Chambre des communes la semaine dernière.

« À quelques jours du temps des fêtes, travaillons ensemble pour nous assurer que tous aient un toit au-dessus de leur tête. En tant qu’opposition progressiste, nous sommes là pour obtenir des résultats pour les Canadiens », a ajouté Mme Boutin-Sweet.