Les conservateurs mettent en danger l'environnement, selon François Choquette

Partager

Les Canadiens sont de plus en plus préoccupés par l’inaction des conservateurs dans le dossier des gaz de schiste

Gaz de schisteLe député néo-démocrate François Choquette (Drummond) a dénoncé la semaine dernière à la Chambre des communes les attaques auxquelles se livre le gouvernement conservateur contre les processus d’évaluations environnementales, qui mettent selon lui en danger la santé des Canadiens.

«Alors que les Canadiens sont de plus en plus préoccupés par les conséquences nuisibles de la fracturation hydraulique pour l’extraction des gaz de schiste, les conservateurs veulent éliminer les maigres protections existantes en s’attaquant aux évaluations environnementales», a indiqué le député.

«Même si le dossier des gaz de schiste est principalement de compétence provinciale, le ministre Peter Kent a confirmé que le fédéral avait sa part de responsabilités en vertu de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement, rappelle M. Choquette. Or, c'est justement ce que les conservateurs veulent éliminer en s'attaquant aux évaluations environnementales.»

Rappelons que dans son dernier budget, le gouvernement fédéral a décidé d’accélérer les évaluations environnementales pour les projets énergétiques. Le NPD ainsi que de nombreux groupes voués à la protection de l’environnement craignent qu’il s’agisse d’une façon de museler les critiques. «Le gouvernement se rend-il compte qu'il a le devoir de protéger le public contre les effets néfastes des gaz de schiste?», a demandé M. Choquette.