Les canadiens veulent un système électoral équitable et local

Plus de 37 000 Canadiens ont participé aux consultations sur la réforme électorale organisées par les députés du NPD au cours quatre derniers mois. Grâce à un mélange d’assemblées publiques, d’outils en ligne et de sondages envoyés par la poste, nous avons découvert que 84 % de nos participants souhaitent que nous mettions en place un système électoral au sein duquel le nombre de sièges d’un parti au Parlement reflète son pourcentage de votes obtenus.

« Après des mois de consultations partout au pays, nous pouvons affirmer que la modernisation de notre démocratie importe énormément aux Canadiens, a affirmé le porte-parole du NPD en matière de réforme démocratique, Nathan Cullen. La plupart des personnes que nous avons rencontrées ont exprimé le souhait d’avoir un système électoral plus équitable, une représentation locale maintenue et tous les partis qui travaillent ensemble pour assurer cette transition. »

Les consultations ont révélé que 82 % des participants estiment qu’il est important d’avoir un représentant local et que 79 % d’entre eux considèrent qu’il est important que les partis travaillent ensemble pour choisir un nouveau mode de scrutin.

« Cela nous offre de l’information importante concernant le gouvernement et le Comité spécial sur la réforme électorale, a ajouté Nathan Cullen. Cela nous permet également d’établir des critères clairs que devra respecter le nouveau système électoral avant que le NPD y accorde son appui. »

Par ailleurs, le rapport révèle qu’une faible majorité de participants, soit 66 % d’entre eux, pensent que la diversité des genres et ethnique doit être une priorité de notre nouveau système électoral, et que seulement 34 % des participants appuient l’abaissement de l’âge pour voter alors que 49 % s’y opposent.