Le NPD veut rendre obligatoire l’étiquetage des aliments contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM)

Pierre-Luc Dusseault dépose un projet de loi

Le député de Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault, a déposé ce matin le projet de loi C-291 afin de rendre obligatoire l’étiquetage des aliments contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Pour l’occasion, plusieurs organisations provenant de divers horizons, tels que Cultivons biologique Canada, l’Organic Trade Association et l’Union Paysanne ont profité de cette annonce afin d’offrir leur soutien au projet de loi du NPD.

 « Le gouvernement libéral refuse de rendre obligatoire l’étiquetage des aliments contenant des OGM. Devant cet état des lieux, le NPD est à l’écoute de la population et propose un projet de loi ambitieux. Les Canadiens ont le droit d’obtenir plus d’informations afin de faire des choix éclairés lors de leurs achats », a souligné François Choquette.

 Plus de 65 juridictions, dont l’État voisin du Vermont, ont rendu obligatoire l’étiquetage des aliments contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM). Depuis dix ans, les sondages montrent que près de 90 % des Canadiens appuient l’étiquetage des aliments contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM). Le rapport sur l’étiquetage des aliments publié par Santé Canada indique que les Canadiens veulent que le gouvernement prenne des mesures concrètes quant à l’étiquetage des aliments contenant des OGM.