Le NPD participe à la Marche Action Climat

Les provinces doivent forcer la main du gouvernement fédéral en matière de lutte aux changements climatiques

Des représentants du Nouveau parti démocratique étaient présents à Québec ce lundi pour participer à la Marche Action Climat. Ils suggèrent aux provinces de forcer la main du gouvernement fédéral en matière de lutte contre les changements climatiques.

« Le gouvernement conservateur actuel a renié la signature du Canada au protocole de Kyoto », a indiqué le député de Drummond et porte-parole en matière d’environnement, M. François Choquette. « Il a aussi renié sa promesse de règlementer les émissions de l’industrie pétrolière et il va manquer ses propres objectifs de 2020 par plus de la moitié de l’effort promis. Plus que jamais, le gouvernement fédéral manque de leadership en matière d’environnement et les provinces doivent nous aider à lui forcer la main ».

En marge de la Marche Action Climat,  François Choquette a eu l’opportunité de participer à la Table ronde canadienne sur l’économie verte – Québec 2015 organisée par SWITCH, l’Alliance pour une économie verte au Québec. « J’ai rencontré plusieurs décideurs à travers le Canada issus des milieux économique, associatif et environnemental », mentionne, M. Choquette. « Le constat général demeure à l’effet que le Canada doit être plus ambitieux et visionnaire pour entamer un virage vers une économie verte. En 2015, un gouvernement néo-démocrate appliquera son plan pour que l’environnement soit la pierre d’assise d’une économie durable ».

Rappelons que le chef du NPD, Thomas Mulcair, qui est aussi un ancien ministre de l’Environnement du gouvernement du Québec, a promis de faire son premier voyage diplomatique après les élections de 2015 à Paris, pour présenter devant l’ONU le plan du Canada pour s’attaquer aux changements climatiques.