Le gouvernement doit adopter un plan concret pour lutter contre les changements climatiques

Les gouvernements doivent fixer des objectifs de réduction des gaz à effet de serre (GES) et enchâsser dans la loi le principe de la reddition de comptes

Alors que le premier ministre, Justin Trudeau, s’apprête à rencontrer les premiers ministres des provinces, le NPD demande au gouvernement fédéral de faire preuve de leadership dans la lutte contre les changements climatiques.

«Après avoir promis du “vrai” changement pendant les élections et tenu un discours ambitieux à la Conférence de Paris en décembre, les libéraux ne semblent toujours pas prêts à agir concrètement dans la lutte contre les changements climatiques, a affirmé le porte-parole du NPD en matière d’environnement, Nathan Cullen. Après des décennies de déception et d’inaction des gouvernements libéraux et conservateurs, les Canadiens souhaitent que leur gouvernement adopte des mesures concrètes, y compris des objectifs clairs de réduction des GES et l’enchâssement de la reddition de comptes dans la loi.

Le NPD demande au gouvernement de fixer des objectifs ambitieux de réduction des gaz à effet de serre, de produire des rapports annuels, de prévoir un examen aux cinq ans et d'enchâsser dans la loi des mesures de reddition de comptes.

«Les Canadiens réclament que des gestes soient posés tout de suite. Le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux doivent s’entendre sur la réglementation des industries polluantes, l’imposition d’un prix sur le carbone et la contribution que peut apporter le Canada à la lutte internationale contre les changements climatiques, a ajouté Nathan Cullen. Le gouvernement fédéral a le devoir de s’attaquer à ce problème. Reste à voir s’il tiendra ses promesses.»