Le député François Choquette dresse son bilan de l’année 2012

Partager

DRUMMONDVILLE — «Au sein du NPD, nous avons fait des avancées importantes en 2012 et cela tant à Ottawa que dans la circonscription de Drummond» a déclaré le député François Choquette lors d’une conférence de presse à Drummondville, relatant les nombreux défis surmontés par monsieur Choquette et son équipe en 2012.

  LA PRÉVENTION DE L’INTIMIDATION

La lutte à l’intimidation et l’environnement ont été les deux grandes priorités du député au cours de l’année. La soirée réalisée sous le thème «L’intimidation… si nous en parlions», qui a réuni plusieurs ressources de première ligne à la Maison des arts Desjardins et la création d’un écoévénement unique dans le cadre de la «Journée sans ma voiture» à Drummondville sont les deux grands moments qui ont marqué l’année, affirme monsieur Choquette.  

SERVICES AUX CITOYENS

«Au quotidien, nous avons aussi contribué à faire avancer un nombre impressionnant de dossiers concernant des citoyens aux prises avec différents problèmes reliés notamment à l’assurance-emploi et aux prestations fiscales pour enfants», affirme M. Choquette. Les coupes drastiques du gouvernement de Stephen Harper auprès de Service Canada ont occasionné des délais de plus de 45 jours dans certains cas pour l’obtention d'un chèque de chômage.

 M. Choquette a aussi entrepris cette année d’aller à la rencontre des  entreprises et organismes de la circonscription. «En connaissant mieux leur mission et leurs besoins, nous sommes aptes à leur offrir un soutien adéquat. En 2012, nous avons effectué plus de 75 demandes et recherches pour leur faciliter l’accès à des subventions ou encore à de la documentation, mentionne M. Choquette. À l’occasion, nous agissons comme intermédiaire et surveillons de près l’évolution des dossiers comme celui du site contaminé de la Fonderie de St-Edmond ou encore l’abattoir Levinoff- Colbex.»

NEXEN ET F-35

À Ottawa, les néo-démocrates ont fait face à un gouvernement conservateur fatigué et usé, empêtré dans des scandales et incapable de gérer des dossiers complexes, comme Nexen et les F-35.

M. Choquette  a notamment lutté contre le dépôt d’un deuxième projet de loi monstre de plus de 400 pages en quelques mois. Celui-ci contenait notamment l’abolition pure et simple des mesures environnementales de la Loi sur la protection des eaux navigables, ce qui laissera 99% des lacs et rivières du pays sans protection, dont la rivière St-François.

QUE NOUS RÉSERVE 2013…

Pour 2013, le député néo-démocrate souhaite être présent dans tous les grands dossiers d’infrastructures de la région tels le Centre de foire, la nouvelle bibliothèque et l’implantation de l’université. Il veut agir au niveau environnemental pour permettre une meilleure utilisation des mesures écoénergétiques et de la certification LEED. «Je vais œuvrer pour que Drummondville devienne un pôle d’attraction pour le développement d’une économie verte», dit François Choquette.