L’avenir de la Forêt Drummond est l’affaire de tous

En réponse à la lettre de M. Germain Jutras interpelant le député François Choquette sur l’enjeu que représente l’avenir de la Forêt Drummond, voici les précisions que ce dernier a tenu à transmettre à tous les citoyens de Drummond :

Tout d’abord, je voudrais réaffirmer mon profond respect envers M. Germain Jutras, une personnalité drummondvilloise que j’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs fois durant mon mandat. De plus, je crois aux valeurs démocratiques léguées par Jack Layton, qui nous enjoint à débattre rigoureusement sur le plan des idées, tout en gardant un ton serein et respectueux.

En tant que député fédéral, les acteurs locaux peuvent compter sur mon appui aux projets qui font consensus. En ce qui concerne la Forêt Drummond, toutes les opinions semblent converger vers une solution régionale à la préservation de ce joyau exceptionnel. Dans le respect de la compétence fédérale en matière d’environnement, la population de Drummond peut compter sur mes efforts pour assurer la pérennité de la Forêt Drummond. 

Le NPD de Thomas Mulcair est en faveur d’un Plan canadien de conservation pour protéger nos espaces naturels. Ce plan servira à soutenir les efforts des provinces, des territoires, des régions, des municipalités et des groupes de conservation pour préserver et rétablir les habitats terrestres et aquatiques. Les éléments essentiels de ce plan sont :

  1. Soutenir la recherche scientifique environnementale afin de mieux intégrer les connaissances scientifiques dans le processus décisionnel fédéral.

  2. Dans un souci de transparence, assurer la diffusion des connaissances scientifiques auprès des groupes oeuvrant dans le domaine de la conservation.

  3. Appuyer le Réseau canadien de l’environnement, un organisme qui facilite à peu de frais, la consultation, la mobilisation et la coordination de plus de 640 groupes de partout au pays. 

  4. Respecter les objectifs de la Convention sur la diversité biologique signée par le Canada, qui demande entre autres de formuler ou maintenir en vigueur les dispositions législatives et autres dispositions nécessaires pour protéger l’environnement. 

Enfin, en tant que porte-parole adjoint en environnement, membre du Comité permanent de la Chambre des communes pour l’environnement et le développement durable ainsi que vice-président du comité sur les changements climatiques, je travaille sans relâche pour défendre les principes du développement durable et le droit de tous les Canadiens à vivre dans un environnement sain, et ça débute par Drummond.

 

François Choquette

Député fédéral de la circonscription de Drummond