François Choquette souligne la journée internationale des femmes

 

Le député du NPD de Drummond a tenu à souligner aujourd’hui la Journée internationale des femmes, dont le thème cette année porte sur les communautés rurales et éloignées.

«Dans la circonscription de Drummond, on peut être fier de la place que les femmes occupent au sein de diverses instances. Il leur a fallu beaucoup de volonté, du courage certaines fois et de la persévérance pour se frayer un chemin notamment dans les métiers non conventionnels et les postes de pouvoir. Les femmes ont su développer un autre style de leadership favorisant la communication, estime le député.»

Mais si la condition féminine s’est améliorée, il n’en demeure pas moins qu’il subsiste encore aujourd’hui des zones ombrageuses sur la longue route vers l’égalité des sexes, estime le député. « Le gouvernement conservateur tient des actions équivoques en matière d’avortement, et même si le premier ministre dit publiquement ne pas vouloir rouvrir le débat, plusieurs de ses députés d’arrière-ban font exactement le contraire. Malgré tout, j’ai espoir que les valeurs humaines et progressistes l’emporteront toujours sur l’aveuglement idéologique volontaire. »

François Choquette rappelle qu’il existe des écarts persistants entre les rémunérations des femmes et des hommes. « Au Canada, une femme gagne toujours seulement 73 % du salaire d’un homme. Oui, il y a eu beaucoup de gains dans le passé, mais il reste encore du travail à faire. »

Rappelons que le NPD, qui compte dans son caucus le plus grand nombre de femmes de l’histoire du Parlement, a déposé un projet de loi privé visant à mettre en oeuvre les recommandations du Groupe de travail sur l’équité salariale.

Un autre projet de loi néo-démocrate prévoit aussi permettre à toutes les travailleuses canadiennes de bénéficier d’un retrait préventif selon les dispositions en vigueur dans leur province. Le NPD s’engage par ailleurs à poursuivre son travail pour l’avancement des femmes du pays.