Fonds du souvenir: Le NPD du côté des vétérans

Partager

J’ai lu avec grand intérêt la lettre des deux députés libéraux à propos du Fonds du Souvenir. Ils y relevaient plusieurs problèmes au sujet d’un fonds qui doit servir à payer les services funéraires des vétérans moins bien nantis.

Mon collègue Peter Stoffer, porte-parole du NPD pour les anciens combattants, défend avec ardeur les intérêts de nos vétérans. Soyez assurés que son expertise sera mise à profit afin d’étudier sérieusement la motion M-422 et d’y proposer quelques améliorations afin qu’aucun vétéran ne soit laissé pour compte.

Le NPD s’est toujours levé à la Chambre des communes pour prendre parti en faveur de la reconnaissance que l’on doit à celles et ceux qui se sont enrôlés pour défendre notre pays. Qu’il soit question de leurs besoins en aide médicale, en formation professionnelle, en logement abordable ou lorsque l’un d’entre eux décède en laissant derrière lui des sommes insuffisantes pour assurer des funérailles dignes, le NPD a maintes fois interpellé le gouvernement conservateur sur les critères trop restrictifs de certaines mesures.

Mon parti et moi allons toujours appuyer les mesures visant à améliorer la qualité de vie de ceux qui ont porté l’uniforme des Forces armées canadiennes. Nous travaillerons avec quiconque a en tête le bien-être de nos vétérans. C’est un engagement ferme que j’ai bien l’intention de respecter.

  Respectueusement,

  François Choquette                                                                                           Député de Drummond à la Chambre des communes