Des consultations prébudgétaires qui servent à garnir la banque de données du Parti libéral

Les libéraux font le plein de données ces temps-ci. Le site web du Parti libéral invite la population à s’exprimer sur le prochain budget fédéral. En remplissant le sondage, la population ne se doute pas qu’elle donne une foule d’informations qui serviront à des fins partisanes, et notamment à faire du financement politique.

« Inviter la population à donner son avis sur le prochain budget en laissant entendre que cela servira à préparer le budget du gouvernement, c’est prendre la population pour des valises, a déclaré le porte-parole du NPD en matière d’éthique, Alexandre Boulerice (Rosemont—La Petite-Patrie). Si les libéraux voulaient vraiment connaitre les priorités des Canadiens, ils mèneraient de vraies consultations prébudgétaires au Parlement, comme c’est normalement le cas, ou bien ils utiliseraient un site du gouvernement, pas un site partisan. Cette tactique est trompeuse, il s’agit d’un grave manquement à l’éthique. »

En répondant au sondage,  les Canadiens donnent des renseignements personnels tels que leur nom, adresse, âge et numéro de téléphone. Cette tactique permettra au Parti libéral de conserver ces données indéfiniment et de s’en servir pour de futures activités partisanes.

« Les libéraux n’ont pas le droit d’obtenir ces données partisanes en trompant les Canadiens et en utilisant un processus qui relève normalement du gouvernement. Ce n’est pas le genre de changement qu’a souhaité la population », a ajouté M. Boulerice.