Déclaration du NPD à l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle

Le porte-parole du NPD en matière de langues officielles, François Choquette, a émis la déclaration suivante à l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle :

« Cette année, la Journée internationale de la langue maternelle se déroule sous le thème “Éducation de qualité, langue(s) d’enseignement et résultats de l’apprentissage”. Ce choix souligne l’importance de la langue maternelle pour assurer une éducation de qualité et pour favoriser la diversité linguistique, en phase avec les objectifs du nouveau Programme de développement durable à l’horizon 2030.

La diversité des langues parlées au Canada – nos deux langues officielles, 60 langues autochtones et celles parlées par les nouveaux arrivants – est une des grandes richesses de notre pays. Malheureusement, seule une poignée de nos 60 langues autochtones sont encore fortes et viables aujourd’hui. La langue est un pilier de notre identité culturelle et de notre patrimoine. C’est par la langue que nous transmettons le savoir, les expressions, les traditions et l’histoire. On doit en assurer la promotion et la protection.

Le NPD a toujours appuyé les initiatives qui aident nos deux langues officielles à avancer vers l’égalité de statut et d’usage. Nous restons aussi déterminés à préserver et à protéger les langues autochtones. Nous allons continuer de faire pression sur le gouvernement pour qu’il atteigne les objectifs du nouveau Programme de développement durable à l’horizon 2030. »