Combien d’explosions de wagons de pétrole faudra-t-il avant que les conservateurs agissent ?

Le NPD dénonce la frilosité du gouvernement à imposer des règles sévères en matière de sécurité ferroviaire

Le NPD n’en revient pas du laxisme du gouvernement conservateur en matière de sécurité ferroviaire, alors que d’autres déraillements et explosions de wagons contenant du pétrole ont eu lieu au pays. «C’est à croire que les conservateurs n’ont rien appris de la tragédie de Lac-Mégantic», affirment les députés Jean Rousseau (Compton-Stanstead) et Pierre-Luc Dusseault (Sherbrooke).

«La ministre des Transports a dévoilé de nouvelles normes pour la sécurité ferroviaire, mais on s’attendait à un projet BEAUCOUP plus ambitieux et à des normes BEAUCOUP plus contraignantes, a affirmé Jean Rousseau. La réglementation des freins des wagons-citernes devait être l’un des gros morceaux de cette réforme. Pourtant, cet enjeu a complètement été évacué! En plus, les wagons impliqués dans les accidents ce mois-ci en Ontario, que le BST définit comme trop fragiles, seront encore sur nos rails jusqu’en 2023!»

Rappelons que 47 personnes ont perdu la vie à Lac-Mégantic. Depuis, des déraillements dévastateurs ont eu lieu au Canada, notamment dans le nord de l’Ontario. «La seule différence, c’est que les autres explosions étaient dans des zones peu peuplées plutôt qu’en plein centre-ville d’une municipalité, indique le porte-parole du NPD en matière de transport, Hoang Mai (Brossard-La Prairie). Mais ce qui est inquiétant, c’est que rien ne nous permet d’affirmer que ça ne se reproduira pas ailleurs.»

«Les trains de pétrole traversent chaque jour des dizaines de municipalités et honnêtement, les normes laxistes présentées par les conservateurs n’ont rien pour rassurer la population, a ajouté Pierre-Luc Dusseault. Pourquoi la ministre tarde-t-elle à prendre les vraies décisions?  Pourquoi néglige-t-elle la sécurité des Canadiens?»

Rappelons qu’afin d’élucider les questions restées sans réponses et mieux comprendre les causes de la catastrophe de Lac-Mégantic, le NPD a demandé la tenue d’une enquête publique indépendante sur le transport ferroviaire des marchandises dangereuses.