Changements Climatiques : François Choquette Demande Aux Conservateurs D’agir

Député fédéral François ChoquetteOTTAWA — Alors que s’amorce à Durban la 17e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, le député néo-démocrate François Choquette (Drummond) reproche au gouvernement conservateur d’en faire trop peu pour protéger l’environnement.

S’exprimant devant ses collègues à la Chambre des communes, M. Choquette a rappelé que l’environnement représente une priorité pour les familles d’ici : «Dans ma circonscription de Drummond, la population demande des actions concrètes du gouvernement pour protéger l’environnement et diminuer les impacts des changements climatiques.»

Pendant ce temps, les conservateurs collectionnent les prix fossiles à la Conférencede Durban et le ministre de l’Environnement met du sable dans l’engrenage des négociations post-Kyoto, explique le député.

«Ils n’ont pas de plan pour s’attaquer aux changements climatiques, pas de plan pour améliorer la qualité de l’environnement, et pas de plan pour créer des emplois dans la nouvelle économie de l’énergie», tonne M. Choquette.

L’inaction des conservateurs en matière de changements climatiques fait perdre des emplois aux Canadiens, estime le député du NPD. «Nos partenaires commerciaux ferment la porte à l’énergie canadienne à cause des politiques environnementales des conservateurs. Qu’attend le gouvernement pour devenir un chef de file dans l’économie verte et pour devenir un leader positif dans les négociations de Durban?»