BUDGET FÉDÉRAL 2018: François Choquette affirme que les libéraux tardent à agir

Le ministre des Finances du Canada, Bill Morneau, a déposé ce mardi à la Chambre des communes son budget. Pour sa part, le député François Choquette reçoit plutôt tièdement ce troisième budget Morneau alors que les besoins dans Drummond sont criants.

«J’ai entamé une tournée annuelle des maires et mairesses. Ces derniers sont grandement préoccupés par la pérennité de leurs infrastructures, la concrétisation du projet de fibre optique et la protection de la gestion de l’offre en agriculture », souligne le député du NPD.

En ce qui a trait au Train à grande fréquence, M. Choquette appuie les acteurs du milieu et souhaite que le gouvernement fédéral donne le feu vert à ce projet. Malheureusement, cet exercice budgétaire ne répond pas aux aspirations de nos collectivités. «La réalisation de ce projet demeure une priorité dans Drummond. Je vais continuer à talonner le gouvernement libéral sur ce dossier », affirme F. Choquette.

La lutte contre l’évasion fiscale constitue un cheval de bataille pour le député de Drummond. Or, il n’y a aucun engagement dans ce budget concernant l’abolition de l’échappatoire des options d’achat d’actions pour les PDG les plus fortunés. «La lutte contre les paradis fiscaux pourraient nous rapporter plus de 8 milliards par année. Nos régions pourraient certes profiter de cet argent», dit-il.  

Enfin, l’élu néo-démocrate se dit encouragé par les mesures annoncées visant l’égalité hommes-femmes au sein de l’appareil gouvernemental et dans les entreprises qui sont réglementées par le gouvernement fédéral.