Budget fédéral 2015 : Les conservateurs s'entêtent à aider les plus riches à coups de milliards

«Les conservateurs s’entêtent, l’économie en souffre et la classe moyenne en paie le prix. »

Les Canadiens s’attendaient à un budget fédéral centré sur leurs priorités et qui réponde aux besoins de la classe moyenne. Ils ne s’attendaient pas à un budget qui répond seulement aux besoins des plus riches de notre société.


« Les seules idées pour créer des emplois dans ce budget viennent des recommandations du NPD concernant les petites entreprises, a déclaré le chef du NPD, Tom Mulcair. Les conservateurs ont raté l’occasion de réaliser des investissements intelligents pour créer des emplois stables et à temps plein, des places en garderie et des logements abordables. »

Ce budget conservateur n’est qu’un prélude aux prochaines élections fédérales prévues le 19 octobre prochain. « Dans ce budget, qui est ni plus ni moins qu’un cadre financier électoral, il est question nulle part de changements climatiques. Une autre preuve que ce gouvernement oppose l’environnement à l’économie », a mentionné François Choquette, (Drummond), porte-parole adjoint en matière d’environnement.

En ce qui a trait à la santé, les conservateurs refusent d’annuler leurs compressions de 36 milliards $ en transferts fédéraux aux provinces et territoires. « J’ai sillonné dernièrement les rues de Drummondville avec des bénévoles dans le but d’informer la population sur ces importantes coupures. Dans Drummond, cette décision politique pourrait avoir des répercussions graves sur nos intervenants et professionnels de la santé », a affirmé le député de Drummond.


Enfin, ce budget préélectoral maintient les inégalités sociales et ne fait rien pour lutter contre la pauvreté chez les enfants. Le NPD va continuer de se battre pour les familles, car la vitalité de l’économie canadienne dépend d’une classe moyenne solide et croissante.